Home » Articles posted by admin

Author Archives: admin

Accès aux cours

Si vous avez déjà un compte, remplissez le formulaire, sinon cliquez sur CRÉER UN COMPTE.

Haiti: Dépenses en éducation

Des statistiques sur les dépenses d’Haiti en éducation comparées à celles des autres pays.

Haïti - Dépenses publiques pour léducation  du PIB

 

Utilisation du site: École haitienne sans Frontières

Voici le témoignage de l’un des utilisateurs du site de l’ÉHSF, aidez-nous à mieux vous servir en complétant le formulaire qui suit la vidéo.

Joyeuses Fêtes!

L’année 2013 s’achève tranquillement et nous sommes heureux de ce que vous faites partie de l’Équipe qui contribue à l’agenda de l’Éducation de qualité pour tous en Haïti. L’équipe de l’ÉHSF vous remercie de toute cette grande générosité envers les moins privilégiés de la planète.

Le moment est venu, une nouvelle fois, pour vous dire que ce travail est noble et que beaucoup en bénéficient.

Nous en profitons pour vous souhaiter  meilleurs vœux à l’occasion du Nouvel An.

 

 

Continuez à contribuer pour donner accès à plus d’étudiants à ces contenus de grande qualité. Vos contributions financières sont déductibles d’impôt!

CLIQUER ICI

Merci

Séminaire Géogébra

Infrastructures et Éducation en Haïti

mathCes données en disent long sur  l’environnement d’apprentissage des élèves haïtiens. Les résultats des examens officiels sont les conséquences directes de cet état de fait qu’on doit changer, bien sûr.


Statistiques troublantes!

Geography IconLe constat fait réfléchir. Deux pays, Haïti et la République dominicaine, partageant la même île, ayant une démographie fort semblable mais présentant  des statistiques en éducation totalement opposées. À vous d’en juger!

Il était une fois un concert pour Haiti

low_2013-06-14-social-soiree-bathe-024 Nous voici à la fin de l’année scolaire. Une fin qui  coïncide avec notre soirée de collecte de fonds, le 14 juin dernier. Ce n’est pas la musique qui manquait, ni le talent. Jane Enkin, Daniel ROA, Trésor et Marijosée se sont surpassés. Nos jeunes animateurs Renée et Junior du Centre scolaire Léo-Rémillard ont animé le concert avec brio.

Les tableaux du  peintre de renom Jean-Rona Mémé faisaient partie de l’encan silencieux.

En voici une tour visuelle, une courtoisie de notre photographe James Casamajor (204 781 2124).

Un remerciement à tous nos partenaires dont le centre scolaire Léo-Rémillard à travers le comité de justice sociale dirigée par l’infatigable Kaylee Esperanza, Sisler High School à travers Save the children dirigée par Madame Petryshyn, Éducatrices et Éducateurs francophones du Manitoba (ÉFM), l’hebdomadaire francophone du Manitoba: La Liberté, la Société franco-manitobaine (SFM), Envol FM, Radio-Canada, la United Way de Winnipeg, l’Université de Saint-Boniface et le Centre culturel franco-manitobain (CCFM).

Nos professeurs Dr Moulaye, Richard Castro, Irène Garand, Ann et Peter Timonin et Bathélemy Bolivar.

Une équipe dynamique pour une soirée qui nous aura tous marqués.

[nggallery id=3]

 

Jeunesse et conscience!

Réflexions de Chancy Onoré CHARLES, enseignant en sciences sociales et bénévole de l’ÉHSF au Cap-Haïtien, sur la jeunesse et une toute nouvelle conscience à faire émerger.

Bonne lecture!

chancyLa jeunesse, la plus belle période de la vie ! Ce moment où la quasi-totalité des individus des deux sexes sont au paroxysme de leur fougue, de leur folie et de l’esprit d’initiative. Le jeune, plein d’énergie, désire percer le mystère des choses. Néanmoins, ce moment de la vie, la plus belle, peut être aussi la plus compliquée ; elle n’est pas facile à vivre, encore moins à réussir si bien que les plus âgés se montrent toujours avant-gardistes. De plus, Certaines autorités (parentale, morale, religieuse) se portent garante de l’épanouissement des jeunes tant par leurs messages que par leurs actes. Pourtant, malgré des efforts combien louables, on se demande si la délinquance juvénile ne gagne pas en ampleur, si les jeunes ne sont pas  volontiers à se diriger à la perdition si bien que des critiques déclarent que la conscience est endormie chez la majorité d’entre eux. Toutefois, aussi accusatrice que cette affirmation puisse paraître, elle mérite d’être débattue car penser la jeunesse c’est penser l’avenir.

La conscience, le premier des juges, le plus grand des témoins.  Elle existe (elle devrait exister) chez tout le monde et ceci depuis les plus bas âges. Mais, la conscience n’est-elle tributaire d’un repère moral ?

Les actes que posent les jeunes peuvent témoigner d’une certaine « inconscience », irresponsabilité ou irréflexion ; on peut même aller à croire qu’ils profanent la vie… Je n’en disconviendrais pas. Car, qu’il soit  la tricherie, la drogue, les grossesses précoces, la dilapidation des efforts des parents, l’abandon de l’école, le mépris de la vertu, la mode, la vanité, la malice ou le mensonge, tout concourt à questionner l’existence de la conscience chez les jeunes.  Les faits sont là, trop de parents ont pleuré, trop de jeunes ont gâché leur avenir !

En revanche, je me demande que pourrait-on espérer de mieux dans une société où les valeurs s’effritent, où l’argent tend à l’emporter sur la dignité, où la corruption tend à détrôner l’honnêteté…  Quel modèle pour les jeunes ? Comment peut-on leur demander de ne pas tricher à l’examen si même leurs professeurs, à certains niveaux, trichent ? Comment peut-on demander aux jeunes de croire au travail si, à leurs yeux, ceux qui réussissent ou qui semblent réussir ne sont pas toujours ceux qui travaillent ? Comment peut-on leur inviter à aimer la patrie et à travailler à sa prospérité si la représentation sociale dépend des voyages en Amérique du Nord ou en Europe ? Tout compte fait, je doute fort que ces situations soient favorables au développement et à l’éveil de la conscience chez les jeunes. Aussi, admettrais-je que la conscience est endormie chez nos jeunes, si on avait identifié le sédatif.  Et, que peut-on dire de ces jeunes qui travaillent honnêtement pour gagner leur vie et subvenir aux besoins de leurs parents ?

Bref, j’estime que l’heure n’est pas à questionner la conscience ou l’inconscience des jeunes.  Je crois plutôt qu’il serait bon d’éviter ce « conflit » de générations qui tend à porter plus d’un à minimiser la jeunesse. Les générations antérieures, partant du principe que l’avenir n’est pas à attendre, il est à préparer, doivent se poser cette question : « Qu’avons-nous légué  à la jeunesse? »

Je ne voudrais pas que mes lecteurs conçoivent ce texte comme une apologie de la jeunesse. Je suis très loin de penser que nous avons affaire à des jeunes parfaits. Mais, je veux, je lutte, je demande qu’on pense à eux, qu’on cesse de les utiliser… Ils sont intelligents, ils ont le gout du bien, du bon et du beau !

Benefit Concert for Haiti!

slide1Un concert bénéfice sera organisé le 14 juin 2013 pour contribuer à mettre plus de cours en ligne. Sur les 35 cours à mettre en ligne, seulement 4 sont déjà complétés. Votre participation à cette activité nous aidera à boucler au moins 8 autres cours d’ici décembre 2013. Voici les infos dont vous avez besoin pour y participer:

Quand: 14 juin 2013 à partir de 7:30 pm

: Centre culturel Franco-manitobain,  340 Provencher, Blvd, Winnipeg, MB Canada

Prix: 15 dollars

Achat de billet: http://haitianschool.bpt.me

Merci de nous aider!

20 bourses complètes: HAITI/CARICOM/CANADA

slide2Dans le cadre de la formation des gestionnaires des établissements post-secondaires (Universités et écoles professionnelles), l’Université du Manitoba et le gouvernement canadien, offrent 20 bourses d’étude complètes, aux administrateurs des Universités et des écoles professionnelles de la région de la CARICOM. Ce certificat de deuxième cycle, disponible en ligne, est titré: Certificate in University and College Administration
Sur demande de la responsable, Dr. Matheos, je vous passe les informations suivantes:
Éligibilité:
1) Gestionnaire ou cadre d’un établissement universitaire ou professionnel en Haïti
2) Être Haïtien et âgé au moins de 21 ans (carte d’identité ou passeport)
3) Pouvoir lire et écrire l’anglais académique (une exception est faite pour Haïti par rapport au TOEFL Test of English as a Foreign Language)
4) Disposer d’une licence d’une université reconnue
5) Les Haïtiens ayant une carte de résidence permanente au Canada ou un passeport canadien ne sont pas éligibles.

Modalités
1) S’inscrire avant le 28 février 2013
2) Disposer d’une lettre de référence de votre employeur
3) Disposer d’un CV
5) Avoir une bonne connexion Internet et un compte SKYPE
4) Compléter l’application et charger les documents requis en cliquant sur ce lien (choisir Certificate in University and College Administration au moment de sélectionner le type de certificat) :

https://w01.scholarships-bourses.gc.ca/form-formulaire/virtual-virtuelle.aspx?lang=eng&pid=11

Bonne chance!!